Arènes des Taureaux

Arènes des Taureaux

L’ancienne Arène des Taureaux, située entre les rues Murcia, Grenade (où se trouve actuellement le “Malecón de los Jardinillos” (Quai des petits jardins) et du Circo, près de la Rambla, fut construite en 1849. A la fin du siècle, elle devint trop petite et peu commode pour les besoins de la bourgeoisie locale, chaque jour plus nombreuse et riche. C’est pour cela, qu’une société par actions fut organisée (dirigée par la crème de la bourgeoisie d’Almeria) pour acheter les terrains des nouvelles arènes dans la zone de la “Huerta des López”, au bout de la rue Calvario.

La première pierre de la construction fut posée le 13 août 1887, au cours d’une cérémonie publique avec participation des autorités locales. Les ouvrages, dirigés par les deux architectes officiels de la ville, Enrique López Rull et Trinidad Cuartara Casinello, furent achevés en juillet 1888. La capacité officielle des nouvelles arènes était de 1.054 places.

L’architecture des arènes est éclectique. Son périmètre est polygonal à vingt côtés, trois d’entre eux sont saillants et forment les portails monumentaux d’accès à l’entrée du côté soleil, qui est le principal, et l’entrée du côté de l’ombre. À l’entrée principale, sur la clé de voute, se trouve un blason avec la tête d’un taureau et les instruments caractéristiques de la fête. La construction laisse entrevoir l’influence arabe des arcs outrepassés du deuxième étage.

X