La Maison du Cinéma

La Maison du Cinéma

Il s’agit d’une ancienne maison-ferme qui rappelle la splendeur du monde du cinéma à Almeria. Elle date de l’an1866 et fut construite à l’extérieur de la ville, puis remodelée et agrandie au XXème siècle. Ses premiers occupants ont été la famille Balmas et ses descendants.

Dans la maison du Cinéma, qui a été réaménagée en respectant sa structure primitive, mention spéciale est faite à l’artiste inoubliable qui y vécut durant un moment bref mas intense : le membre des Beatles, John Lennon, qui, en 1966, tourna à Almeria le long-métrage : Comment j’ai gagné la guerre, et qui s’inspira entre ces murs pour composer une de ses chansons les plus connues : Strawberry Fields Forever.

La restauration du bâtiment, qui est due à l’architecte Ramón de Torres, suit les mêmes patrons que ceux des fermes Góngora ou Fischer : Maison avec mirador, grand jardin avec bassin, tour-pigeonnier… Les jardins de style romantique ont été récupérés, avec leurs arcs et leurs rosiers grimpants, araucarias et palmiers, comme endroits où jouir de l’eau, des odeurs et des couleurs.

SALLE 1. Le visiteur verra le salon de la mansion, la demeure retrouvera la splendeur de ses meilleurs jours, la décoration du sol, la frise en bois des parois, son air de manoir noble qui nous parle de l’intention originelle avec laquelle ce salon fut décoré, un espace où nous rencontrons le patriarche de la maison que nous reçoit devant une cheminée majestueuse, un des emblèmes de la maison, également connue sous le nom de Maison de la tour, Maison Balmas, Cortijo Romero ou propriété Santa Isabel.
SALLE 2. Une fois entré dans l’espace réservé aux expositions et au musée, le visiteur se retrouvera face à l’impressionnant hologramme qui représente tous les personnages qui ont vécu dans la maison. Dans une ambiance théâtrale, il assistera à une combinaison de sons, éléments scénographiques, personnages clé dans l’histoire de la maison, qui renforcent la présence de son architecture, de ses divers habitants et du contexte socio-historique de l’époque.
SALLE 3. (35 mm) Zone d’exposition dédiée au passé cinématographique de la province. Elle est divisée en 4 zones indépendantes :

  • Zone avec les panneaux expliquant le fonctionnement du tournage à travers ses composants les plus importants : script, interprètes, cascadeurs, extras, réalisateurs…Il y a une thématique scénographique avec des dispositifs audiovisuels et des personnages caractérisés.
  • Salle 3D. Projection d’un film en 3D où des tournages célèbres ont eu lieu, ainsi que des localisations, tant dans la ville que dans la province.
  • On tourne. Dès l’entrée, le visiteur s’implique dans le tournage d’un film, et sera l’acteur principal de plusieurs scènes mémorables avec de grands personnages de l’histoire du Cinéma.
  • Scènes en chromatographie. Galerie de scènes des films les plus importants tournés à Almeria. Le visiteur se voit sur une scène réelle avec ses acteurs principaux.

SALLE 4. (Années 60 et 70) Dans cette zone, le visiteur peut avoir une vision panoramique des personnages qui ont vécu dans la maison, qui fut pour eux une source d’inspiration ou où ils passèrent des périodes plus ou moins longues. Dans le salon principal, qui possède un merveilleux mirador, chacun des personnages du cinéma célèbre une fête singulière et anachronique : nous voyons des personnages de différents films ainsi que divers personnages et artistes, entre lesquels se trouvent David Lean, Yul Brinner ou John Lennon. Le salon sera un endroit magique. Jouissez-en et ensuite faites-en le tour et observez depuis le balcon les beaux jardins de la maison.

SALLE 5. (John Lennon) Cette salle évoque la figure de John Lennon dans ce qui fut, à l’origine, sa chambre, quand il vivait dans la maison en l’an 1966, durant la réalisation du film “Comment j’ai gagné la guerre”, et elle nous permet de nous rapprocher sentimentalement à ce musicien universel.

Un voyage dans le temps où nous voyons son lit (totalement fonctionnel et moderne du style de Lennon) et sa salle de bain où créa, comme ex-Beatle, la chanson “Strawberry Fields Forever”. Dans la salle, le visiteur pourra visualiser les personnes, objets et lieux qui ont été signifiants, à l’époque, pour le compositeur, et spécialement sa relation avec Almeria.

Tarifs :

  • Général : 3’00 €
  • Réduit : 2’00 € au-dessous de 18 ans, au-dessus de 64 ans et groupes à partir de 15 personnes.
  • Gratuit : au-dessous de 6 ans et visites protocolaires.
X