Monument aux martyrs de la liberté
El pingurucho de Almería

Monument aux martyrs de la liberté

L’Expédition des « Coloraos », ainsi appelés en raison de la couleur de leurs casaques, fut une tentative d’insurrection libérale espagnole durant la Décennie Effrayante, réalisée par des émigrés libéraux de la Société des Chevaliers Communards, réfugiés à Gibraltar après la chute du régime constitutionnel en 1823.
Les Coloraos partirent le six août de Gibraltar et arrivèrent à Almeria le quatorze du même mois. Quarante-neuf hommes bien armés et en uniformes avec leurs casaques rouges débarquèrent. Ils avaient l’intention de soulever le peuple d’Almeria contre le régime absolutiste de Fernando VII. La tentative ne fonctionna pas, car des espions avaient donné l’alerte. Ceux qui ne moururent pas durant les combats furent fusillés le vingt-quatre août sans jugement, agenouillés et de dos.
Ce monument commémoratif a été fait à leur mémoire et s’appelle les Martyrs de la Liberté, mais il fut détruit en 1943 lors de la première visite du général Francisco Franco à Almeria et durant la dictature aucun hommage ne fut permis pour ces hommes.
À l’arrivée de la démocratie les hommages furent récupérés et le monument traditionnellement connu comme le “Monument ou Pingurucho aux Coloraos”, fut reconstruit.
Il se trouve Place de la Constitución.

X