Place de la Constitución

Place de la Constitución

Ou la Place Vieja. C’est la Place la plus ancienne de la ville. Elle se trouve dans un charmant coin bien tranquille. Elle a accueilli des jeux, fêtes et taureaux, des processions et des défilés civiques.

À l’époque musulmane, c’était une place irrégulière et tenait lieu de souk principal. Avec les chrétiens, elle sera connue comme la place du “Jeu des Roseaux”. Ce n’est que vers la moitié du XIXème siècle qu’elle acquiert son aspect définitif, avec ses arcades et demeures à deux étages. Le périmètre de la place est légèrement trapézoïdal, et elle garde toutes les caractéristiques des places fermées et à arcades du XIXème siècle.

La place est présidée par le bâtiment de la Mairie, de style éclectique, construit entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème. La façade est divisée en trois parties. La première est celle des arcades à arcs en plein cintre, la deuxième partie est plus développée avec ses balcons, et la troisième comprend l’attique. Au centre de la façade, et dans sa partie supérieure, se trouve la tour couronnée par une coupole semi-sphérique, avec son horloge et le blason de la Mairie d’Almeria.

Au centre de la Place se trouve “Le Monument aux Martyrs de la Liberté”, obélisque emblématique, dédié aux 24 personnes libérales, qui arrivèrent aux Plages d’Almeria avec les casaques rouges (d’où leur nom), pour proclamer la liberté et la constitution, contre le despotisme de Fernando VII, et furent fusillés le 24 août 1824. Ce n’est pas le monument originel, qui datait de 1868-1870 et se trouvait sur la Place de Cadiz (actuellement Porte de Purchena), et qui en 1900 fut transféré à la Place Vieja, jusqu’à sa démolition en 1943. Ce premier monument était en pierre, alors que celui-ci, reconstruit en 1988, par souscription populaire, est en marbre. Il repose sur un grand socle sur lequel s’élève la colonne qui soutient un magnifique chapiteau corinthien surmonté par une sphère en bonze entourée de rayons comme ceux du soleil. Ce monument si caractéristique est connu sous le nom de “Monument ou Pingurucho a los Coloraos” (Monument aux Rouges).

La partie nord de la façade de la place correspond au Couvent des Claras, reconstruit après son incendie au cours de la Guerre Civile Espagnole.

L’horloge de la Mairie :
L’horloge qui orne la façade principale de la Mairie fait sonner la mélodie populaire du Fandanguillo d’Almeria, tous les quart-d ’heures, et les accords complets aux heures piles.

X