Almeria du cinéma

Almeria du cinéma

Ce fut à l’été du début des années cinquante que la ville connut son premier contact réel et important avec le monde de la cinématographie. La production espagnole, qui fut dénommée d’Afrique (César Fernández Ardavín, 1951) fut tournée dans le port de la ville et sur la plage de la Arenica Blanca, avec des scènes bien curieuses. Mais ce fut sans le moindre doute la réalisation française “Œil pour œil” (André Cayatte, 1956) qui représenta la ville comme un véritable set africain : Las Perchas, Pescadería, Colline de San Cristóbal…

Depuis lors et jusqu’à présent, des centaines de réalisations, tant nationales qu’internationales, crurent trouver Le Caire (Lawrence d’Arabie), Tanger (Le vent et le lion), Iskenderun (Indiana Jones et la dernière croisade), Palerme et Messina (Patton), Le Cap (Dust), Beyrouth (Duffy, le renard de Tanger), Mesa Verde (Agáchate maldito), Ville de Mexico (Qui sait !)… Ou même des villes oniriques ou fantastiques servant de cadre aux aventures de personnages comme Conan le barbare, dans une belle ville idyllique du sud d’Espagne, amoureuse du soleil et de la mer.

Nous avons deux routes spécifiques, l’Itinéraire du Cinéma et celle des Totems du Cinéma. Au long de ce second itinéraire, nous trouverons des totems informatifs des films tournés sur chacun des lieux, ainsi qu’un photogramme original pour comparer la vue, avant et après le tournage.

Actuellement, des séries comme Le trône de fer et les films comme comment Résurrection du Christ (Risen) ont replacé Almeria au niveau d’un important lieu de tournage international.

Nous vous rappelons qu’il est indispensable de réserver les places au préalable pour pourvoir participer à la visite guidée. Il suffit de téléphoner le Bureau Municipal de Tourisme au 950.210.538.

Comment utiliser le plan ?
Vous pouvez cliquer sur la partie gauche du haut du plan, pour dérouler une liste avec les points d’intérêt. Plus de renseignements s’affichent en cliquant sur chaque élément.

X