Climat et Géographie

Climat et Géographie

Climat – Beaucoup de soleil et peu de précipitations

De par son orographie particulière et sa position au sud-est péninsulaire en bord de Méditerranée, la province d’Almeria présente différents types de climatologie : climat Méditerranéen, désertique, continental, etc. Une de ses principales caractéristiques est un ciel presque toujours dégagé et très lumineux.

Ce qui domine aussi sur la côte, c’est le vent de l’ouest si caractéristique et aussi, celui de l’est, aux alentours de la capitale et bien connu du fait qu’il entraine généralement une augmentation de température de quelques degrés.

Les précipitations sont rares, et le Cabo de Gata est l’endroit où il pleut le moins de toute la péninsule ibérique. De même, le désert de Tabernas est, techniquement, le seul désert aride du continent européen ce qui lui confère des caractéristiques naturelles uniques qui lui ont servi pour devenir un plateau de tournage de films, vidéos musicaux et spots de télévision.

La température moyenne annuelle est de 18,7ºC, et elle peut dépasser les 30ºC durant les mois les plus chauds de l’été.

Géographie – Une des provinces les plus montagneuses

Au Xème siècle, Abderrahmane III, premier Calife de Cordoue, cherchait une enclave qui puisse être à la fois, le refuge de sa flotte militaire, et un point de défense de la côte contre les attaques de ses ennemis et des pirates berbères.
Et il trouva cet endroit spécial dans un quartier maritime qui appartenait à la cora de Bayyana (actuelle Pechina). Ce quartier, que sera nommé Al-mariyyat- Bayyana “Vigie de Pechina”, n’était qu’un petit groupe de maisons à l’abri des montagnes, habité par des pêcheurs et éleveurs de bétail. Les grandes exploitations agricoles se trouvaient à l’intérieur, sur les berges du fleuve Andarax, par manque d’eau dans la zone côtière.
Geografía de Almería, Turismo
LLa dimension de la baie, abri naturel de bateaux, la proximité des contreforts de la Chaîne montagneuse de Gador , idéaux pour construire une forteresse en hauteur, et les différentes fontaines d’eau souterraine trouvées dans cette zone, ont joué un rôle fondamental dans la fondation d’Almeria, et le Calife lui conféra la catégorie de Medina (ville) et ordonna la construction de murailles pour protéger l’espace entre le nouveau port en les montagnes.

Ce qui n’avait peut-être pas été prévu fut la croissance très rapide de ce nouveau centre urbain. La sécurité de ses murailles et son emplacement stratégique attira les commerçants qui abandonnèrent Bayyana et d’autres zones, pour s’établir près du nouveau port. Au XIème siècle, Almeria était déjà une des zones les plus peuplées de la péninsule.

Sa géographie a aussi été fondamentale pour plusieurs moments historiques, comme dans le cas des conquêtes d’Alfonso VII de Castilla (XIIème siècle), des Rois Catholiques (XVème s.) et, plus récemment, l’exploitation des mines d’Alquife (Grenade) et des Chaînes montagneuses de la province, qui avaient leur débouché commercial dans le port d’Almeria, ce qui attira le chemin de fer jusqu’à la mer (Chargeur de Minerai “Câble Anglais”).

Durant la Guerre Civile, son isolement géographique lui permit, à nouveau, d’organiser une défense passive, comme ce qui arrivait aux temps de l’imprenable Alcazaba : la construction des Refuges de la Guerre Civile dans les sous-sol du centre historique.

Pendant le reste du XXème siècle et début du XXIème siècle, la ville a connu la croissance la plus importante de son histoire, vers l’est, qui est son seul flanc plat permettant le développement urbain. Précisément entre la ville primitive et le Cabo de Gata se développent les aménagements de la nouvelle Almeria, avec le resort El Toyo, l’aéroport, l’Université , le Stades des Jeux Méditerranéens et plusieurs projets pour le futur.

Pour résumer, l’isolement géographique d’Almeria, prise entre la Chaîne montagneuse de Gador et la Mer Méditerranée, a joué un rôle fondamental dans son histoire millénaire. Parfois contre elle, en l’éloignant des routes commerciales internes, mais aussi comme un atout, du fait que ses défenses naturelles lui ont permis un grand développement.

X