Fiestas y tradiciones de Almería

Fêtes et traditions

Carnavals

Dans la ville d’Almeria, le Carnaval est une tradition au sein du calendrier des fêtes où les murgas, confréries, parodies et groupes de carnaval avec leurs déguisements, parcourent toute la ville afin d’amuser les habitants et la remplir de couleur.
Le carnaval prend la rue et différents types d’évènements sont organisés pour la population et les visiteurs, comme un concours pour la désignation d’un Dieu et d’une Déesse du carnaval, une annonce de fête, concerts, festivals pour enfants, concours musicaux où les différentes confréries se disputent la première position au carnaval d’Almeria, etc. L’autre évènement remarquable est le festival Friki Show réalisé sur la Promenade d’Almeria qui devient un cirque de carnaval avec des spectacles d’illusionnisme, imitations, concerts et défilés de carnaval, où les familles
et les amis se réunissent pour se déguiser et se promener dans les rues les plus emblématiques de la ville pour jouir de l’ambiance festive crée par les fanatiques du carnaval qui collaborent pour réaliser une journée magnifique, pleine de lumière et de couleurs. Les défilés des groupes de Carnaval sont habituels en cette époque et tous chantent dans les rues pour spectateurs qui les écoutent et jouissent du carnaval.

Enfin, le carnaval d’Almeria termine avec le fameux enterrement de la sardine qui a lieu sur la Plage de las Almadrabillas : en premier lieu, il y a le défilé des groupes dans les rues du centre historique, où le testament est lu et postérieurement, le bûcher de la sardine est allumé, et il y a un nouveau spectacle des Groupes de Carnaval.

Semaine Sainte

La Semaine Sainte d’Almeria commença à être organisée comme Chemin de Croix au début du XVIème siècle, en partant de la Mairie, mais, après la construction de la Cathédrale en 1.524, elle a adopté ce temple comme point de départ.

La Passion de Christ fut représentée par des groupes sculpturaux qui organisaient des processions dans les rues d’Almeria. Cette sortie de procession reçoit le nom de station de la pénitence, où les images de chacune des confréries sont accompagnés par des pénitents et des paroissiens. À partir de 1900, certaines des confréries dissoutes au XIXème siècle se reforment, mais durant la Guerre Civile Espagnole une bonne partie des images des confréries fut détruite. Durant la décennie de 1940 et 1950, certaines images furent récupérées et plusieurs confréries se formèrent.

La Semaine Sainte d’Almeria a connu un grand essor à partir de la décennie de 1980. En 1983, 11 confréries organisèrent des processions et, en 1984, elles furent 14. Actuellement la Semaine Sainte d’Almeria réunit 25 confréries, 21 de Passion et 4 de Gloire.

L’organe chargé de la régulation de l’ensemble des confréries de la ville est le Groupement des Confréries de la Ville d’Almeria. La plupart des confréries furent créées au début du XVIème siècle, mais ce ne fut que vers la moitié du XXème siècle que la grande majorité d’entre elles furent refondées.

Le Parcours officiel passe par la Promenade d’Almeria, mais la Place de la Cathédrale est un point qui réunit la plupart des images au long de leurs différents itinéraires.

La Semaine Sainte est déclarée d’intérêt Touristique National d’Andalousie.

Nuit de San Juan (Saint Jean)

La Veille de San Juan ou la Nuit de San Juan est une festivité qui a des racines profondes à Almeria. Cette festivité coïncide avec d’autres fêtes d’origine païenne (Litha) célébrées au solstice, le 21 juin, pour souhaiter la bienvenue à l’été, dans l’hémisphère Nord, et dont le rite principal consiste à allumer un feu pour se purifier en le contemplant et conférer plus de force au soleil qui, à partir de ces jours, deviendra de plus en plus faible, car les jours commencent à se raccourcir jusqu’au solstice d’hiver.

Plusieurs évènements sont prévus sur les 16 plages de la ville où il est possible de jouir du grand spectacle des feux d’artifice offerts par la ville qui se lancent d’un point connu sous le nom d’ »Espigón de los Gatos”.

Selon la tradition, des feux sont allumés avec des piles de bois amoncelées sur la plage, et il est alors courant d’écrire sur un morceau de papier tous les désirs futurs et les souvenirs que nous voulons effacer de notre vie pour les bruler dans les grands feux de la Saint Jean et atteindre la purification.

Durant le Nuit de San Juan, de nombreux concerts sont tenus sur les plages tout au long de celle du Palmeral où les gens peuvent jouir d’une grande variété de musique, ce qui crée une ambiance festive parfaite pour jouir du sable, de la mer, de la brise marine, de la chaleur des feux et d’une bonne compagnie.

C’est alors que les gens se réunissent sur les plages avec leurs familles et amis et font des feux sur le sable tout au long de la nuit, tout en préparant des sardines, des barbecues de viande, etc.
D’autres personnes préfèrent se promener, prendre un pot sur la Promenade Maritime, El Toyo, Costacabana ou Retamar.

Aux alentours de minuit, les feux d’artifice commencent et cela signifie que l’heure est venue, selon la tradition, de se mouiller les pieds, les mains et les yeux pour se purifier et avoir de la chance, et il y a même quelques courageux qui se lancent directement à l’eau. Ensuite, il est normal de sauter sur les feux et de se réchauffer en continuant à jouir de la nuit jusqu’à l’aube.

Croix de Mai

La festivité de la Croix de Mai, connue sous le nom de festivité de Mai, est célébrée à Almeria durant la première semaine de ce mois et ses deux weekends correspondants.

Cette festivité est influencée depuis les temps anciens par les fêtes païennes romaines et par les rites préchrétiens qui fêtaient la moitié du printemps en rendant hommage à la nature.

Selon la tradition, une jeune vêtue de blanc et couronnée de fleurs était ‘‘la maya’’, une claire allusion au mois des fleurs. À cette époque festive, il était très commun de réaliser des danses rituelles, de chanter ou de réciter des poèmes pour fêter l’arrivée du printemps.

Plus spécialement à Almeria, les fraternités de Semaine Sainte, les associations de tous types et les peñas fêtent cette époque en plaçant des décorations sur un arbre ou en plaçant un tronc ou totem sur lequel on fait la représentation d’une croix ornée de tous types de fleurs, en formant un joli décor avec des éléments traditionnels d’Almeria comme des guirlandes, des chapeaux, des guitares espagnoles, des géraniums en pot, des hortensias, des chapelets, des plats en céramique, des casseroles en cuivre, des lanternes, éventails, châles de Manille et des ciseaux ouverts cloués sur un pâté de maisons (anciennement connu sous le nom de peros), afin de faire vivre la tradition ‘‘pour couper les peros’’ c’est à dire, pour couper les critiques de ceux qui s’approchent à la croix.

Les participants se présentent à un concours où ils reçoivent un Prix à la meilleure Croix.

Normalement, la population se réunit aux points où se trouvent les croix de mai afin de les visiter car les enceintes où ces croix sont placées de manière à ce que tous les visiteurs puissent jouit d’une ambiance festive en compagnie de la famille et des amis et où puissent déguster des plats typiques, comme les gurullos, blé, migas, gâteaux, etc.

Foires et Fêtes d’Almeria

La Foire et Fêtes d’Almeria, sont célébrées à partir de la deuxième quinzaine d’août, en honneur de la Patronne d’Almeria, la Virgen del Mar.

Durant plusieurs jours, plusieurs activités sont réalisées : sportives, course de taureaux, la Foire du Midi (qui chaque année deviennent plus importantes) avec l’installation de buvettes dans le centre de la ville, et il y a aussi des activités équestres et la Foire de Poterie Populaire.

La Foire de la nuit, est également très populaire, avec une multitude de stands, et où le bal et l’animation sont les protagonistes.

Traditions locales

Le 26 décembre, Almeria célèbre le jour de la bannière, jour de San Esteban.

Le maire d’Almeria préside l’acte institutionnel de l’hommage de la Mairie d’Almeria à la bannière, qui commémore la prise de la ville par les Rois Catholiques et son rattachement à la Couronne de Castilla, le 26 décembre 1489. Les cérémonies marquent une longue tradition, qui commence avec les salves réglementaires en honneur du drapeau, qui signifient l’entrée des forces chrétiennes à Almeria durant le long processus de la Reconquête, et elle est répétée trois fois par le maire alors qu’il acclame l’Espagne, l’Andalousie, les Rois Catholiques et l’Intégration des peuples. La Corporation, les autorités civiles et militaires et les invités à la cérémonie se placent sous les arcades de la Place Vieja pour assister, depuis là, au serment prit par le maire au conseiller municipal le plus jeune, qui est chargé de porter le drapeau.

Cette prise de serment est répétée trois fois, et la bannière est descendue pendant que le Groupe musical interprète l’hymne national. Derrière le maire, le cortège se dirige ensuite à la Cathédrale où se tient la traditionnelle Action de Grâce, puis la procession défile et revient finalement à la Cathédrale, pour une Messe Solennelle présidée par l’Évêque.

Après la cérémonie religieuse, le cortège retourne à la Plaza Vieja, où le maire de la ville resalue trois fois l’enseigne officielle.

C’est pendant le deuxième dimanche de l’année qu’a lieu la Romeria à Torregarcía, qui est l’endroit où la Virgen del Mar, Patronne d’Almeria, est apparue, en l’an 1502, près d’un promontoire côtier. Il y a là une Ermite pour la vénération de l’image. Les participants accompagnent l’image en Romeria, depuis son Temple jusqu’au Centre Historique, la Basilique de la Virgen del Mar, et jusqu’à cette plage près du quartier de Retamar. C’est alors le tour de mangers typiques, comme le riz et les migas, de promenades à cheval, de représentations de groupes folkloriques, et la journée est close par une messe présidée par l’Évêque d’Almeria.

La Virgen del Carmen. Le 16 juillet, le quartier de Pescadería honore sa Vierge, patronne de tous les pêcheurs. Il y a une procession marinière et la Virgen del Carmen qui a son siège canonique dans l’église de San Roque est placée dans un bateau qui sort du port de pêche d’Almeria.

X