Église des marais salants

Église des marais salants

L’Église des marais Salants est le symbole identitaire des marais salants de Cabo de Gata. Avec son portail d’entrée monumental et son clocher élancé et singulier, elle représente l’image caractéristique de cet entour naturel.

Elle fut conçue pour le culte religieux des travailleurs des marais salants, et inaugurée en 1907. Sa construction fut financée par la famille Acosta, propriétaire de plusieurs entreprises du sel de la zone. Son objectif principal fut le culte des travailleurs de l’Enterprise, mais elle servit aussi pour la célébration des cérémonies religieuses des habitants des alentours.

Sa cloche annonçait les fêtes et les catastrophes, et son clocher est le point le plus haut tant de la côte que des zones des alentours dédiées aux travaux du sel.

Le 25 décembre 2004, elle hébergea sa dernière messe. Elle sert, sporadiquement à des cérémonies religieuses et pour des baptêmes, à condition d’avoir le permis spécial de l’évêché, et elle a aussi été utilisée pour les activités reliées aux loisirs et à la culture. À partir de cette fête néanmoins, elle a été la proie de l’abandon et de la détérioration. L’église fut attaquée par des vandales en 2011 et recouverte à l’intérieur par de fausses peintures sataniques. Les protestations et la préoccupation des habitants locaux se firent entendre pour réclamer la réhabilitation urgente de leur église.

Finalement, en échange de la restauration et réhabilitation de l’Église, la Mairie de la capitale disposera dans la partie inférieure du bâtiment, d’une salle d’expositions et information Touristique sur le Parc Naturel.

X