PERSONNAGES FAMEUX

jose padilla turismo almeria 480 uai - Turismo Almería

José Padilla Sánchez


1889 - 1960

Le compositeur José Padilla Sánchez est né en 1889 à Almería (sur la Plaza de Sartorius ou San Pedro). Son intérêt pour la musique l'a amené à s'y plonger à Almería même aux mains du directeur de la Musique Municipale.

Tiempo de lectura: < 1 minutos

À l’âge de 14 ans, il dirige déjà sa première composition et ce sera lorsqu’il déménagera à Madrid pour étudier au conservatoire et élargir ses connaissances musicales de solfège et de piano qu’il connaîtra l’atmosphère variée de Madrid et composera le célèbre pasodoble pour le torero de sa terre « Relampaguito » . En 1906, sa première zarzuela « El Centurión » est née.

José Padilla voyage à Barcelone où il vit une nouvelle vie, avec d’autres influences et contacts comme celui de Picasso. À 23 ans, il s’installe à Buenos Aires pour travailler comme directeur de l’orchestre de la compagnie Úrsula López.

La « Violetera » et « El Relicario » seront ses grands succès, ainsi que le « Pasodoble de Valencia » et le célèbre « hymne d’Almería » qui a été créé en 1942 et Maître Padilla a vanté la beauté de la mer et le ciel de sa terre . L’hymne a été créé avec des paroles du poète José Martínez Alvarez de Sotomayor, poète et dramaturge de Cuevas del Almanzora (1880-1947), une ville d’Almería.

Maestro Padilla avait également une place dans les cercles parisiens, puisque dans la capitale française, il était associé à Carlos Gardel et Maurice Chevalier. Ses œuvres seront entendues au Casino, aux Folies Bergère et au Molino Rojo.

Il fut un compositeur très prolifique, son œuvre étant présente dans 35 films, couvrant différents genres : religieux, revue, zarzuela et opérette.

En 1935, le conseil municipal d’Almería a accepté de le nommer fils préféré.

José Padilla est décédé à Madrid en 1960. L’Auditorium d’Almería porte le nom du prestigieux compositeur.

Tiempo de lectura: < 1 minutos