Les Refuges

Les Refuges

Les Refuges furent conçus en 1936, et leur construction commença en février 1937 et termina en 1938. Ce sont des Galeries souterraines conçues par l’architecte Guillermo Langle Rubio, l’ingénieur des ponts et chaussées José Fornieles, et l’ingénieur des mines Carlos Fernández, que dirigèrent alors la construction des galeries à 9 mètres de profondeur pour protéger les vies humaines des bombardements sur la ville.

Des 4,5 km conçus par l’architecte, presque 1 km. a été récupéré, et il coïncide avec l’artère principale : la Promenade d’Almeria, mais d’autres tronçons de galerie se trouvent dans d’autres quartiers. Les refuges pouvaient héberger jusqu’à 34.144 personnes alors qu’à l’époque, Almeria avait 50.000 habitants. Les almériens qui ne se réfugiaient pas dans les galeries, trouvaient refuge dans des zones naturelles, comme les grottes de La Chanca ou les réservoirs du minerai de fer.

Après la guerre, les bouches d’accès furent closes et transformées en une série de kiosques rationalistes qui font partie du mobilier urbain de la ville, et que nous pouvons voir aujourd’hui encore dans certaines places.

Les refuges ne furent jamais plus utilisés et les galeries sont restées mortes jusqu’en décembre 2006, à la fin de leur réhabilitation, effectuée par la Marie d’Almeria. Actuellement, elles possèdent des espaces recréés : un magasin entrepôt, un refuge privé qui rend hommage à Guillermo Langle Rubio et il est aussi possible de visiter la salle d’opérations, avec des instruments semblables à ceux de l’époque. Actuellement ils sont les refuges ouverts au public les plus grands d’Europe.

X