Hôpital Provincial

Hôpital Provincial

L’Hôpital Provincial est un des plus anciens bâtiments civils conservés jusqu’à nos jours. Il fut construit sur l’initiative de l’Évêque Fray Diego Fernández de Villalán, entre 1547 et 1557, avec la participation de Juan de Orea. À la fin du XVIIème siècle, son administration, jusque-là contrôlée par l’église, passe à un Conseil d’Administration formé par des autorités ecclésiastiques et civiles. En raison de la création de ce Conseil, en 1777, certains travaux importants y sont réalisés. La cour, construite au XVIème siècle, est reconstruite suite aux travaux entrepris sur l’Hôpital vers la fin du XVIIIème siècle.

Sa façade principale, rue de l’Hôpital, est remarquable de par son portail néoclassique dont la porte est encadrée par deux grands piliers ioniens qui soutiennent un entablement avec le nom de l’hôpital. Elle est couronnée par un balcon avec une partie frontale courbe au centre de laquelle se trouve les armoiries royales. Tout l’ensemble correspond à un goût académiste de transition entre le baroque et le néoclassicisme.

À l’intérieur du bâtiment, se trouve la Chapelle de Sainte Marie Magdeleine, une œuvre intéressante comprenant une seule nef recouverte par une voûte en plein cintre, avec un balcon tout au long de ses côtés jusqu’à la pointe en abside. Elle recueille les images de Jésus des Peines et de Notre Dame du Chapelet de la Mer.

X