Église de Saint Pierre

Église de Saint Pierre

L’actuelle église de Saint Pierre fut construite vers la fin du XVIIIème siècle et début du XIXème sur les ruines de l’ancien temple du couvent des Franciscains, détruit par le tremblement de terre de 1790. L’église est le siège de la paroisse de Saint Pierre apôtre depuis 1837, quand le couvent fut désamorti

Su portail principal, situé sur la place du même nom, est caractérisée par son portique flanqué par deux tours jumelles et un corps central légèrement saillant en relation aux tours, constitué par un portique doté d’un linteau, soutenu par quatre piliers, sur lesquels s’appuient des demi-colonnes de style dorique. La façade représente un entablement et une pièce frontale triangulaire avec un oculus central et derrière se trouvent les tours jumelles.

L’intérieur est constitué par une halle divisée en trois nefs. Dans la nef centrale renferme un système de demi-colonnes toscanes. Le plafond de la nef forme une voûte plein cintre.

Sur l’autel se trouve un médaillon qui représente la Vision du Christ des trois flèches, tenue par Saint Dominique de Guzmán et Saint François de Assise. Le médaillon est flanqué par deux anges qui représentent les virtus Théologales : foi, espoir et charité.

L’église conserve une chapelle de l’ancien Couvent de Saint François, où se trouve la Vierge de la Rosée. Cette église sert de siège canonique aux confréries de la Sainte Cène et de María de la foi et de la Charité ; et cette du Saint Sépulcre et de Notre Dame des Douleurs.

X