Plaza Vieja

Plaza Vieja

La Place est un charmant petit coin de la ville, qui servit pour les jeux, fêtes, course de taureaux, processions et défilés civiques. À l’époque musulmane, c’était une place irrégulière où se tenait le souk principal (grand marché avec les postes de vendeurs tout autour).

Avec l’arrivée des Rois Catholiques, elle sera connue comme la place du “Jeu des Roseaux”, en raison d’une des principales fêtes qui s’y tenaient. La place était entourée de maisons à un ou deux étages, avec des bazars, des pensions et des bains. Ce n’est que vers la moitié du XIXème siècle qu’elle s’adapte aux goûts bourgeois et acquiert son aspect définitif, de grande place à arcades.  La place est présidée par le bâtiment de la Mairie, construit entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème par l’architecte Trinidad Cuartara Cassinello. La partie nord de la façade corresponde au couvent des Claires avec une coupole du est divisée en trois parties. La première est du XVIIIème siècle. Le couvent fut reconstruit après l’incendie survenu durant la Guerre Civile Espagnole

Au centre de la Place se trouve « Les coloraos », dédié aux 24 libéraux, qui arrivèrent débarquèrent à Almeria en 1824 pour proclamer la liberté et la Constitution de 1812, et qui est populairement connue sous le nom de PEPA. Les « Coloraos » étaient contre l’absolutisme de Fernando VII, et ils furent faits prisonniers et fusillés sans jugement.

X