Porte de Purchena

Porte de Purchena

C’est le centre névralgique de la ville. Antan, elle s’appelait porte de Pechina et était l’entrée principale à la ville musulmane. Cependant, par erreur, les chrétiens l’appelèrent Porte de Purchena. La ville d’Almeria était protégée par de grandes murailles, mais en 1855 la plupart furent démolies et aussi les portes d’entrée et sortie de la ville. Au XIXème siècle, l’économie d’Almeria changea grâce au commerce des raisins et des exportations de minerai. Dans la deuxième moitié du XIXème siècle, l’élargissement bourgeois fut entamé sur l’est de la ville et la zone de la Porte de Purchena fut urbanisée et devint une zone privilégiée.

Dans son environnement, nous pouvons voir plusieurs exemples de demeures bourgeoises du début du XXème siècle, entre lesquelles se trouve la Maison des Papillons, conçue par l’Architecte Trinidad Cuartara Casinello, et les immeubles d’appartements réalisés par Enrique López Rull et Guillermo Langle Rubio. Le lieu est un exemple de l’héritage des trois architectes les plus fameux de la ville.

Au centre de la place se trouve la figure de don Nicolás Salmerón et Alonso, né dans un village appelé Alhama d’Almeria. Don Nicolás fut président de la Première République Espagnole. Très près de cette place se trouve le populaire ‘cañillo del Agua’, qui fait dire aux habitants d’Almeria que la Porte de Purchena n’a pas de porte, mais un charme qui fait que tout le monde revienne.

X